Les oscillations de tours sont souvent négligées car les temps d’arrêt qu’elles impliquent peuvent être si courts que les propriétaires estiment qu’il est peu rentable de se pencher d’avantage sur le problème.

Cependant, un défaut d’oscillation de tour peut être le signe d’un problème beaucoup plus important pouvant entraîner des temps d’arrêt longs et une perte de revenus conséquente. Ces problèmes peuvent inclure des perturbations mineures du champ magnétique de la génératrice, un affaissement du sol et un alignement incorrect de l’anémomètre.

Bien que les effets soient mineurs dans les premiers temps, n’impliquant que des redémarrages automatiques ou à distance, des défauts d’oscillation de tour amènent souvent à des complications et des situations où la turbine ne peut être redémarrée, causant des temps d’arrêt prolongés.

Chez Greensolver, nous mettons en évidence les défauts d’oscillation de tours des actifs éoliens dont nous avons la gestion, et nous nous assurons qu’ils soient correctement étudiés afin d’éviter de futurs temps d’arrêt et pertes de revenus. Nous effectuons également des inspections plus minutieuses des turbines où ces problèmes peuvent être facilement identifiés et rapidement corrigés. Cette approche pratique permet d’éliminer les pannes dues aux problèmes d’oscillation de tour, augmentant ainsi les revenus des actifs de nos clients.

Par Jake MasonResponsable d’inspection de parcs éoliens et turbines