La bague collectrice et les contacts glissant (charbons) sont des éléments clés de la génératrice. Ils font la connexion entre les bobines du rotor et les câbles du rotor. Ces pièces ont une vitesse de rotation élevée, une vitesse moyenne de 1250 tr / min est synchronisée sur du 50 Hz. Cependant, cela peut varier selon le fabricant du convertisseur.

Une légère déformation de la bague collectrice à cette vitesse peut avoir des conséquences sur la génératrice et endommager non seulement celle-ci, mais aussi le convertisseur, les câbles et les jeux de barres. Le problème vient d’un arc électrique entre les balais de charbon et la bague collectrice.

Les balais de charbon doivent être parfaitement en contact avec les pistes des bagues collectrices. S’ils ne le sont pas, le courant véhiculé par les balais de charbon crée des arcs électriques, provoqués par le saut de carbone pendant la rotation de vitesse, en raison de la déformation de la bague collectrice. Cet arc répété provoque une surchauffe du cylindre et augmentera sa déformation et, à terme, la défaillance du générateur.

Même si la génératrice est normalement inspectée chaque année par les fabricants, cela n’empêche pas le problème de se produire entre deux cycles de maintenance. Greensolver recommande de vérifier auprès du fabricant qu’il y ai des inspections régulières des bagues collectrices, et nous pouvons vous aider à le faire dans le cadre d’une inspection de fin de garantie ou d’un audit technique (Due diligence).

Par Carla Vico – Directeur des opérations.