News

News - Greensolver

Retrouvez toute l'actualité de Greensolver et du secteur éolien.

Serrations : la nouvelle technologie pour réduire le bruit des parcs éoliens en exploitation

L’acoustique est un des sujets les plus délicats lors du développement d’un parc éolien. Bien qu’estimé à 55 décibels au pied d’une éolienne, l’acoustique est un sujet pouvant remettre en jeu toute la faisabilité d’un projet, ou son rendement dans le cas de parcs déjà opérationnels.

Dans certaines zones, en raison de la proximité des habitations ou de la sensibilité des riverains, les parcs éoliens peuvent être soumis à divers plans de bridage visant à réduire le bruit émis par les pales. Pouvant être jugés nécessaires pour les riverains, ces plans de bridage peuvent néanmoins engendrer d’importantes pertes de production.


La réduction du bruit est donc devenue un enjeu important pour les fabricants d’éoliennes, qui ont investi des sommes importantes ces dernières années dans la Recherche & le Développement. Les serrations figurent parmi les derniers développements technologiques et sont désormais proposées par la plupart des fabricants d’éoliennes. Mot barbare hérité des romains, les serrations sont des ajouts technologiques en forme de dents de scie fixés sur les bords de fuite des pales pour réduire le son qu’elles émettent lors de leur pénétration dans l’air.

 

Serration wind turbine installation              Serration wind turbine principle

1er exemple: Inspection par Oeremans (2009)         2ème exemple : Siemens “Dino Tails”

Sur une éolienne en fonctionnement, le flux d’air longe les deux côtés de la pale perpendiculairement à l’axe principal de celle-ci. Au bord de fuite de la pale, le flux d’air se détache de la pale et devient turbulent, entrainant la formation de tourbillons. Ce sont ces tourbillons qui seront responsables du bruit. Grâce aux serrations, la transition entre le bord de fuite et l’écoulement d’air libre est moins brutal, entrainant la réduction des tourbillons et donc du bruit.

Gharali K., Tam N. and Johnson D.A. (2014) PIV étude de structure de flux avec application de serrations.

Les serrations ont également l’avantage de modifier le spectre acoustique de l’éolienne. Le bruit est composé de plusieurs fréquences atteignant différents niveaux (les niveaux étant la quantité de son perçue, exprimée en décibels). Une fréquence basse provoque un son grave qui se propage loin et une fréquence haute provoque un son aigu, rapidement atténué dans l’atmosphère. Les serrations modifient le spectre acoustique et diminuent l’émission de fréquences basses au profit des fréquences aigues, réduisant donc l’impact sonore aux habitations.

Les serrations ont donc un double bénéfice : elles réduisent la puissance sonore et limitent la propagation du son dans l’atmosphère. Bien que les serrations soient souvent installées en série par la plupart des fabricants d’éoliennes, il est toujours possible de les installer sur des parcs éoliens déjà en exploitation.

Si vous souhaitez obtenir plus d’informations sur l’installation ou les bénéfices des serrations sur un parc éolien en exploitation ou en cours de développement, n’hésitez pas à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

 

 

Notez cet article:
0
Retrouvez nos équipes au Colloque National Éolien ...
L’utilité des filtres actifs dans un parc éolien

Articles en lien

Découvrez la brochure Greensolver

De la construction à l'exploitation des parcs éoliens et de centrales solaires, notre rôle est d'améliorer la rentabilité de vos investissements grâce à la qualité de nos services et à notre solide connaissance des attentes des investisseurs.